L’intelligence artificielle au service du recyclage des déchets plastiques ménagers

Sujet majeur, le recyclage des emballages plastiques se dote des technologies les plus innovantes pour progresser. Mieux identifier les plastiques lors de leur tri, c’est l’objectif des deux projets d’avenir auxquels Valorplast s’associe. Grâce à des technologies couplant reconnaissance d’images et intelligence artificielle qui ont pour objectif d’améliorer le contrôle et le suivi de la qualité des matériaux triés, il sera à terme possible de faire progresser significativement la qualité des matériaux recyclés.

Ces deux projets, soutenus par CITEO, portent des ambitions très concrètes puisque ces technologies d’identification sont basées sur la reconnaissance d’images, associée à une intelligence artificielle qui sera capable de reconnaitre les types d’emballages, leur forme ou encore leur couleur. Elles permettront notamment de :

  • différencier les emballages alimentaires et non alimentaires et ainsi favoriser le recyclage en boucle fermée,
     
  • assurer un contrôle continu et optimiser la qualité des emballages orientés vers le recyclage.

Valorplast et ses équipes apporteront leurs ressources et compétences sur deux projets :

Les nouveaux emballages triés, issus de l’extension des consignes de tri, nécessitent d’être correctement différenciés afin de rejoindre de nouvelles filières de recyclage en développement et d’augmenter la valeur ajoutée de la matière finale.

Il est notamment nécessaire de pouvoir distinguer les emballages ayant contenu un produit alimentaire des autres.

Le projet vise à s’appuyer sur une technologie d’intelligence artificielle avec une base de données en cours de consolidation afin de pouvoir différencier en entrée de recyclage les emballages «alimentaires» des «non-alimentaires».

Ces emballages seront ensuite aiguillés chacun vers un recyclage adéquat afin d’améliorer leur circularité.

  • le projet en association avec Lixo et ses autres partenaires

L’augmentation de la capacité des centres de tri ainsi que le déploiement de l’extension des consignes de tri, poussent ces centres opérationnels à une recherche constante d’amélioration du suivi en continu de leurs performances.

Le projet vise au développement d’un seul outil technologique permettant au centre de tri de suivre en temps réel tant la composition de la matière entrante, notamment dans le but de détecter les indésirables dangereux, que la qualité de la matière en sortie vers le recyclage. Des essais seront également conduits sur 2 sites de régénérations des emballages plastiques en PET.

Pour Alban COTARD, Responsable Commercial, Qualité & Développement chez VALORPLAST : 

"Nous sommes particulièrement enthousiastes à l'idée de participer au développement de ces nouvelles technologies. Elles constituent une grande opportunité d'aller plus loin dans le tri et dans les possibilités de régénérations à haute valeur ajoutée des emballages plastiques ménagers. »

Nous avons hâte de vous en dire davantage !