Valorplast s’engage pour faire progresser le recyclage du polystyrène (PS)

Valorplast a pour mission de reprendre tous les types d’emballages plastiques auprès des collectivités territoriales et de trouver, à ces matières régénérées, des débouchés durables. En 2019, Valorplast aura réussi le recyclage de 100% des tonnages qui lui ont été confiés. 60% de ces tonnes étaient issues de l’extension des consignes de tri à tous les emballages plastiques dont ceux en Polystyrène (PS). Focus sur ces derniers …

Commençons par rappeler quelques points fondamentaux.

En 2019, Valorplast aura piloté le recyclage de toutes les tonnes de PS triées par ses collectivités territoriales en contrat. Cela représente 1750 tonnes d’emballage polystyrènes post-consommation issues de la collecte sélective. Soit une augmentation de 40% par rapport à l’année précédente. Pour recycler ces tonnes de PS, Valorplast s’appuie sur plusieurs régénérateurs pour les massifier et pour les régénérer (Comptoirs des Plastiques de l’Ain, Environnement Massif Central, Eslava, Vogt, etc.), basés en France, en Espagne et en Allemagne.

Le gisement de PS est essentiellement composé de pots de yaourts, pots de crème, boites d’œufs, vaisselle jetable, boites de lessive, pots de fleur, barquettes de viande. Les principaux débouchés de ce gisement sont les pots de fleurs, les cintres, les boitiers de câbles, les supports pour les plaques minéralogiques, les pots pour crayons, les pieds de table réglable, etc. …

Avec de plus en plus d’habitants en mesure de trier tous leurs emballages en plastiques, le gisement de PS collecté va significativement croitre. Il est donc nécessaire de trouver des solutions de recyclage plus importantes pour ce dernier. C’est pourquoi Valorplast est déjà engagé dans de nombreux projets et groupes de travail pour identifier ces solutions d’avenir.

Il s’agit notamment :

Le projet R&D « Recyqualypso » : Valorplast et SYNDIFRAIS (organisation professionnelle regroupant les industriels fabricants des produits laitiers frais) viennent de concrétiser un partenariat ambitieux pour progresser sur le recyclage du PS. Plusieurs partenaires sont à leurs côtés : AMALUR, ESLAVA, TOTAL, PACCOR, COEXPAN, CEDAP, BOBINO, STOROPACK, … pour partager leurs expertises et leurs besoins.
Ce projet a pour vocation d’optimiser la qualité du PS recyclé (identification de nouvelles étapes de tri, optimisation de conditions de lavage...) pour permettre de générer des applications à plus haute valeur ajoutée, et pour préparer cette matière à un recyclage via les nouvelles technologies.
La première phase du projet s’échelonne de juin 2019 à décembre 2020. En fonction des résultats, une phase d’investissement pourra être enclenchée pour mieux équiper les recycleurs et les utilisateurs de matières recyclées.
Deux synthèses des résultats seront partagées courant 2020 et début 2021. Ce projet bénéficie d’un financement R&D de CITEO.

Des solutions innovantes explorées au sein de la plateforme SCS (Styrenics Cirular Solutions). A une échelle européenne, cette démarche doit permettre d’identifier et de développer des technologies de recyclage chimiques performantes, ainsi que d’identifier les quantités et la qualité du gisement polystyrène disponible dans les différents pays. Pour en savoir plus, cliquez ici. 
Créée en 2017 par Plastics Europe, qui représente les producteurs de résines plastiques dont TOTAL, VERSALIS, TRINSEO, INEOS et STYROLUTION, sont également présents au sein de cette plateforme, les principaux détenteurs de déchets polystyrènes dans les différents pays européens comme Valorplast, Corepla, Cicloplast et Plarebel.
Valorplast salue l’arrivée prochaine d’Herman Van Roost au sein de la plateforme SCS. Actuellement, Business Development Manager Recycling chez TOTAL, Herman Van Roost qui a été membre du Conseil d’Administration de Valorplast pendant de nombreuses années, aura pour mission dès janvier 2020 d’accompagner l’industrialisation rapide que SCS engage, à plusieurs endroits en Europe en parallèle.

Des travaux du Cotrep en matière d’écoconception :Valorplast est fortement impliqué au sein du COTREP pour travailler sur la création de recommandation d’écoconception envers les fabricants d’emballages, afin de les aider à concevoir des emballages facilement recyclables sur les lignes de régénération. Ce travail déjà réalisé sur les autres résines plastiques, le sera également sur le PS à terme.