Le Syndicat national des Régénérateurs de matières Plastiques (SRP) devient membre du Cotrep

Le Cotrep (Comité Technique pour la recyclabilité des emballages plastiques) renforce son positionnement d’acteur incontournable de la recyclabilité des emballages plastiques en intégrant les régénérateurs (SRP) dans sa gouvernance.

Créé en 2001, le Comité Technique pour la Recyclabilité des Emballages Plastiques (Cotrep) réaffirme sa position centrale en France et en Europe pour construire l’économie circulaire des emballages plastiques ménagers avec les industriels.

Après près de 20 ans de partenariat et de travaux communs, les régénérateurs du SRP intègrent le Cotrep comme membre à part entière afin de contribuer au pilotage de cet outil au service de la profession. Leur expérience dans le recyclage du PET, du PE et du PP vient renforcer l’expertise des membres du Cotrep.

Il regroupe désormais les acteurs clés pour tendre vers 100% d’emballages plastiques recyclables :

  • Les producteurs de plastiques vierges et d’additifs au travers de Valorplast,
     
  • Les fabricants d’emballages plastiques au travers d’Elipso,
     
  • Les marques et les distributeurs au travers de Citeo,
     
  • Les régénérateurs de plastique au travers du SRP.

Le Cotrep offre une instance à la chaîne de valeur des emballages plastiques pour développer une stratégie commune d’écoconception en faveur de l’économie circulaire. Basés sur des protocoles de test et des essais, les avis du Cotrep permettent aux fabricants d’emballage et aux metteurs en marché de concevoir leurs emballages d’aujourd’hui et de demain. Il est le seul organisme en France publiant des recommandations d’écoconception représentatives du comportement lors de la collecte, du tri et de la régénération des emballages plastiques. Il se positionne comme un partenaire des pouvoirs publics français comme européens pour identifier et diffuser les bonnes pratiques qui concilient la protection des produits emballés et leur recyclage.

Les avis 2020 du Cotrep portent sur :

  • Des solutions de colorant sombre alternatives permettant le tri des emballages,
     
  • Les pots en PET pour remplissage à chaud,
     
  • Les aérosols en PET (avis à paraître),
     
  • Les gourdes en PP et PE (avis à paraître),
     
  • Les opercules polyester sur barquettes PET (avis à paraître)

L’ensemble des travaux finalisés par le Cotrep sont disponibles en français et en anglais sur le site www.cotrep.fr. 

Pour lire le communiqué, cliquez ici !