Une entreprise pionnière dans le recyclage
des emballages plastiques ménagers

Soucieuse de maîtriser la production d’ordures ménagères, la France s’est engagée depuis 1992 dans un vaste programme de valorisation des déchets. Dès sa mise en œuvre, Valorplast a joué un rôle de premier plan pour le recyclage des emballages plastiques.

valorplast1Valorplast, pionnier du recyclage des plastiques

Créée dès 1993 pour recycler les emballages plastiques usagés, la société Valorplast est l’un des principaux acteurs des filières de recyclage spécialisées.
puce_green Elle apporte la garantie de reprise aux collectivités qui ont choisi la Reprise Option Filière pour les emballages plastiques.
puce_green Elle assure le développement du recyclage et les débouchés, avec ses partenaires industriels
puce_green Elle aide les collectivités dans leurs actions de promotion du tri sélectif.

VALORPLAST : Aujourd’hui et demain

Un dispositif dont le succès repose
sur chacun d’entre nous

chacun2

L’efficacité de cette politique de valorisation des emballages repose sur un partenariat étroit entre tous les acteurs de la collecte et du tri des déchets ménagers.

point-vert3

Les entreprises ont la responsabilité légale de valoriser les emballages usagés des produits qu’elles ont mis sur le marché.
Pour cela, elles adhèrent à des Sociétés Agréées et payent le Point Vert.

eco-emballadelphe1
Les sociétés agréées (ou éco-organismes) comme Eco-Emballages et Adelphe, prennent en charge la gestion des emballages usagés pour le compte des entreprises.
Pour cela, elles collectent les contributions des entreprises afin d’organiser et de financer la collecte sélective, le tri et le recyclage en partenariat avec les collectivités locales.

collecte-rurale

Les collectivités territoriales assurent la collecte des déchets ménagers.
En contractant avec une société agréée, elles s’engagent à développer une collecte sélective des emballages ménagers selon un programme pluriannuel.
En contrepartie elles reçoivent des soutiens financiers en fonction des volumes de déchets valorisés.

Les industries de production des matériaux et de fabrication des emballages se sont organisées dans le cadre de leur filière pour assurer un recyclage adapté à chaque matériau d’emballage.

Ces filières de recyclage spécialisées apportent des garanties à l’éco-organisme et aux collectivités territoriales qui adoptent la Reprise Option Filière. Les collectivités locales bénéficient ainsi pour leurs emballages collectés :

  • d’une garantie de reprise quelles que soient les quantités livrées ou la localisation du centre de tri,
  • d’une garantie d’égalité des prix pour toutes les collectivités,
  • d’une garantie de recyclage effectif des matériaux.
Acier : Arcelor Packaging Aluminium : France Aluminium Recyclage
Papier-carton : REVIPAC Verre : Chambre syndicale des verreries Mécaniques de france

collecte-citoyen

Le citoyen, par son geste de tri, est la clé du bon fonctionnement de ce dispositif et, au-delà, des progrès du recyclage.
D’où l’importance des actions d’information et de sensibilisation.

lignel-trans

caddieÀ l’origine, la responsabilité légale des producteurs

À partir de 1992, la loi a obligé les producteurs ou les responsables de la mise sur le marché d’emballages ménagers, à contribuer à leur élimination*.
À défaut d’y satisfaire par leurs propres moyens, ces entreprises peuvent :
puce_green confier cette mission à une société agréée pour la reprise des emballages ménagers,
puce_green en lui versant une contribution proportionnelle au volume d’emballages ménagers mis en marché.

lignel-trans

Des obligations étendues
à la valorisation et au tri

En 1996, la législation a imposé la prévention et la valorisation des déchets d’emballages, par le recyclage notamment.
En effet, les Plans d’élimination des déchets ménagers doivent comporter un volet sur la prévention et la valorisation des déchets d’emballages

  • en fixant des objectifs de recyclage
  • et en prévoyant des dispositifs de collecte séparée.

En 1998, le décret 98-638 du 20 juillet 1998 a imposé aux entreprises de prendre en compte ces exigences dans la conception et la fabrication des emballages ouvrant ainsi la voie à l’éco-conception.

Grenelle-environnementUn nouvel élan depuis
le Grenelle de l’environnement

Le Plan national pour la politique des déchets prévu de 2009 à 2012 pour mettre en œuvre les engagements du Grenelle Environnement a fixé des objectifs encore plus précis, notamment :

  • la réduction de 7 % de la production de déchets d’ici 2013 ;
  • le développement du recyclage des emballages à hauteur de 75% d’ici 2012 ;
  • et la diminution de 15 % des quantités de déchets partant à l’incinération et au stockage à cette date.