Les filières de recyclage ne manquent pas de ressources

70 % de l’ensemble des matières transformées indispensables à nos besoins de consommation sont des matériaux non renouvelables, produits en France ou importés. Leur recyclage est la seule alternative pour éviter le gaspillage aujourd’hui… Ou à la pénurie, demain !

tremie2Recycler : une nécessité

L’utilisation de matériaux non renouvelables peut avoir de graves conséquences sur l’économie et l’environnement telles que la diminution des ressources disponibles, les nuisances du transport sur de longues distances, l’accumulation de déchets post-consommation ou encore la dégradation des milieux naturels et des paysages…

C’est pourquoi, tout agent économique, producteur ou consommateur, a intérêt à encourager la valorisation* des matériaux en fin de vie et, plus particulièrement leur recyclage.

Les matières premières de l’industrie :
souvent non renouvelables mais recyclables

L’industrie française transforme, chaque année, environ 39 millions de tonnes de matières premières : l’acier, le papier-carton, le verre, des plastiques et des métaux non ferreux comme l’aluminium…
Tous recyclables, ces matériaux sont désormais récupérés dans les produits en fin de vie avant d’être réutilisés comme matières recyclées pour fabriquer de nouveaux produits.
La proportion est variable selon les matériaux.
Ainsi, en 2008, les différents secteurs de l’industrie ont consommé :
puce_green 60% de papier-carton et 44,5% d’acier recyclé ;
puce_green 42% de verre et 43% d’aluminium recyclé ;
puce_green mais à peine 5% de plastique recyclé !

Quels produits privilégier pour le recyclage ?

Les filières de recyclage les plus performantes

La plupart des matériaux contenus dans les produits de l’industrie arrivés en fin de vie ont vocation à être valorisés et même, dans la mesure du possible, recyclés.
Mais leur potentiel de recyclage varie considérablement suivant les produits usagés.

puce_green Certains produits, comme les automobiles ou les équipements ménagers ont une durée de vie longue ce qui réduit le volume de déchets disponible. Mais chaque produit usagé, une fois démonté, génère plus de matières premières.
C’est pourquoi, ils sont recyclés dans des filières très spécialisées : Équipements électriques et électroniques (EEE), Véhicules hors d’usage (VHU)…
puce_green D’autres produits, comme les emballages, ont une durée de vie limitée et génèrent donc une grande quantité de déchets. Ils constituent un gisement abondant de matières à recycler mais qu’il faut trier après la collecte pour séparer le papier-carton, l’acier, l’aluminium et les plastiques…

dechet-filière2

Selon ces critères, les déchets d’emballages constituent aujourd’hui un important gisement de matériaux à recycler.

filet

materiaux-industrie2

Mieux trier les plastiques : un impératif

La proportion de plastiques recyclés utilisée par l’industrie est relativement faible. C’est la conséquence de la difficulté à recycler les nombreux polymères différents qui entrent dans la fabrication des produits.

Actuellement, la majeure partie des plastiques recyclés utilisée par les industriels provient du recyclage des emballages et ne concerne que quelques polymères.
Mais ce gisement est loin d’être épuisé.

Avant d’élargir l’éventail des polymères recyclés, nous pouvons donc d’ores et déjà l’exploiter plus efficacement en triant mieux nos emballages plastiques.

En effet, alors que plus de 90% de la population française a accès à un dispositif de collecte sélective qui permet de recycler quasiment tous les flacons et bouteilles plastiques, nous n’en trions encore que la moitié.