VALORPLAST développe le recyclage du PS

Dès 2016, plus de 15 millions de Français pourront trier tous leurs emballages plastiques. Le PS sera alors une résine présente dans les nouveaux flux de déchets. Que devient-il ?

Premier repreneur du plastique issu de la collecte sélective en France et expert reconnu au niveau de l’expérimentation de l’extension des consignes de tri, VALORPLAST travaille au quotidien pour améliorer le recyclage des emballages plastiques.

Fort d’une équipe R&D de 4 ingénieurs matériaux, VALORPLAST poursuit ses efforts sur la qualité et également sur l’optimisation du tri et du recyclage des nouvelles résines plastiques présentes dans la poubelle jaune.

Deuxième résine plastique la plus représentée dans le registre des pots et barquettes, le PS constitue de fait un axe prioritaire des recherches menées par VALORPLAST. Pots de yaourts, barquettes de viande, boites à œufs, calages, etc … que ces emballages soient triés en flux isolé ou en mélange, VALORPLAST  garantit dès à présent leur reprise et leur recyclage.

Ainsi, depuis 2012, ce sont plus de 3500 tonnes de PS qui ont été recyclées afin de devenir cintres, pots de fleurs, éléments de mobilier … et bien d’autres objets encore.

Pour anticiper le recyclage des tonnages supplémentaires de ces emballages qui augmenteront proportionnellement au nombre d’habitants démarrant le tri selon les nouvelles consignes et en s’appuyant sur l’expérience acquise lors des précédents projets industriels menés, VALORPLAST a inscrit le recyclage du PS dans son projet SéRéPlast IV (www.valorplast.com/sereplast-iv/).

Fabricants d’emballages PS, recycleurs mais également fabricants d’équipement et laboratoires, l’ensemble de la chaine continuera sa mobilisation pour :

  • mieux caractériser ce gisement aux propriétés diverses,
  • proposer des emballages plus faciles à trier et recycler,
  • adapter/développer des lignes de recyclage en France notamment,
  • Assurer des débouchés.