Le contrôle de la qualité, une sécurité pour tous les acteurs de la filière

Bilan Valorplast 2014

Garant de la qualité des produits livrés par les centres de tri à ses clients, Valorplast a mis en place, chez les régénérateurs, une procédure de Contrôle Qualité des balles d’emballages plastiques.

A la réception des camions, les régénérateurs :
– Procèdent au contrôle visuel des chargements ;
– Effectuent, selon un protocole précis mis au point avec Valorplast, un contrôle visuel quantifié et/ou une caractérisation d’une balle afin de vérifier si le lot livré est bien conforme aux Prescriptions Techniques Minimales ;
– Remplissent une fiche qualité destinée à Valorplast dans l’application e-valorplast ;
– Etablissent une déclaration de non-conformité en cas de lot hors spécifications.

Le suivi qualité est ensuite assuré par Valorplast :
– Le Délégué Régional transmet de manière régulière au centre de tri les résultats provenant des fiches de contrôle ;
– Dans le cas de non-conformités, le Délégué Régional transmet aux centres de tri les fiches de suivi pour information ;
– Le Délégué Régional et le centre de tri trouvent ensemble les actions correctives nécessaires à la résolution des problèmes avérés ;
– Dans certains cas, Valorplast peut répercuter au centre de tri le surcoût de tri demandé par le régénérateur pour traiter quand cela est possible le lot hors spécifications ;
– Lorsque la qualité de la matière ne permet pas au régénérateur d’exploiter la livraison, le retour du chargement est effectué aux frais du centre de tri, afin que les balles soient triées à nouveau.

En 2014, les régénérateurs ont déclaré 
1,6% des livraisons de balles d’emballages plastiques non conformes ;
0,13% ont fait l’objet d’un retour camion.

Plus d’infos sur notre site >

La procédure de Contrôle Qualité mise en place par Valorplast depuis des années, est essentielle pour garantir le bon déroulement du processus de recyclage. Afin d’améliorer encore le niveau de qualité, dont dépend la valeur des plastiques à recycler, Valorplast travaille sur une procédure d’autodiagnostic dans les centres de tri, que nous vous présenterons dans la lettre d’information du mois de mai.